Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bienvenue à la Croix-Bleue !

Sur le petit écran, nous étions des héros sans peur et sans reproches, des aventuriers dotés d'aptitudes extraordinaires... C'était cela l'important pour le public, la raison pour laquelle il nous admirait. Mais hors des projecteurs, nous étions simplement des hommes... avec nos fêlures, notre besoin d'une une vie *normale*, notre envie de fonder une famille. Tout -et plus encore- ce que nous a apporté la *Croix-Bleue*, et qu'on aimerait partager avec vous.

Longue journée aux urgences... (Alicia)

Publié le 12 Septembre 2014 par Alicia in Karim

  Diagnostique : tibia droit fracturé, vraisemblablement durant le pic-nique dimanche.

Le pire, c'est que jusqu'à mercredi, on n'a rien remarqué ! C'est en déshabillant Karim pour le bain après sa séance de physio, que j'ai enfin remarqué que sa jambe était plus grosse que l'autre...

Hier c'était à peine plus enflé, mais je ne me suis pas plus inquiétée que ça. Comme tous les jours je lui ai mis ses attelles, il a fait ses traditionnels quelques pas avec son *Chuck* (parrain expliquera un autre jour ce que c'est) le matin et l'après-midi... et le soir, ça avait l'air d'être résorbé.

Et ce matin au réveil, c'était la panique ! Le volume avait doublé, c'était rouge, et chaud...

Merci merci merci à Starsky qui a sauté dans la voiture pour venir chercher Anaïs, pendant que j'essayais de prévenir le pédiatre...

Le seul à ne s'apercevoir de rien était le principal intéressé, qui se baladait à quatre pattes d'un coin à l'autre, qui mettait le souk dans ses caisses de jouets, et se disputait avec sa cousine, comme tous les jours.

C'était 9h30 qu'on arrivait aux urgences de pédiatrie... 2 heures plus tard qu'enfin on nous emmenait dans la salle d'auscultation, et je ne parle pas de l'attente pour la radio. Heureusement, ça a donné amplement le temps à l'ortho qui suit Karim de se pencher sur les radios.

Résultat, un magnifique plâtre rouge jusqu'à mi-cuisse qui ne dérange même pas notre bout de chou pour se déplacer. Et tout cela pendant au moins 4 semaines, si tout va bien ! Ça promet !

Le seul point *positif* de l'histoire, c'est qu'il a gagné des vacances de physio. Et c'est vrai qu'il en avait besoin, ça devient de plus en plus galère... C'est que MONSIEUR a son caractère, et qu'il faut des trésors de patience pour le décider à faire ce qu'il n'a pas envie...

Et quand on voit l'énergie qu'il dépense pendant cette heure, on comprend que parfois, il proteste haut et fort...

Commenter cet article