Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bienvenue à la Croix-Bleue !

Sur le petit écran, nous étions des héros sans peur et sans reproches, des aventuriers dotés d'aptitudes extraordinaires... C'était cela l'important pour le public, la raison pour laquelle il nous admirait. Mais hors des projecteurs, nous étions simplement des hommes... avec nos fêlures, notre besoin d'une une vie *normale*, notre envie de fonder une famille. Tout -et plus encore- ce que nous a apporté la *Croix-Bleue*, et qu'on aimerait partager avec vous.

Cette année, les vacances vont mal commencer ! (Sam)

Publié le 20 Mai 2015 par Sam in Sam, Steve, Marc

  S'il y a une chose que Steve, Marc et moi on n'aime pas, mais alors pas du tout, c'est trouver dans le courrier une lettre à l'enseigne de nos anciens employeurs et *bienfaiteurs*.

Il faut dire que c'est par ce biais qu'on a été mobilisés en 1990, d'abords pour le camp de *remise à niveau*, puis pour ce qui a suivi... Et la façon dont ils nous ont traités alors n'a rien fait pour nous les rendre sympathiques.

Donc, quand on apprend chacun de son côté qu'on est convoqué le lundi 29 juin, à 9h00 au Centre pour un check up complet, on commence à flipper grave.

Oscar a beau dire que c'est normal, qu'étant donné nos dossiers, c'est tout à fait légitime de garder un oeil sur nous, que le contraire serait plus inquiétant, on se demande à quelle sauce on va être mangés.

Et c'est là qu'on se dit que Rudy avait vraiment du pouvoir dans ce Centre. Qu'on ne se rendait pas compte de tout ce qu'il faisait pour nous épargner l'humiliante position du cobaye devant un parterre d'ingénieurs focalisés sur les prouesses techniques dont leurs prédécesseurs étaient capables dans les années '70.

Il nous suivait humainement. Il se préoccupait de nous envoyer chez le toubib une fois par an, et analysait lui-même tous les résultats biologiques. Bien sûr, pour ce qui était des données *techniques*, il ne pouvait éviter d'avoir recours à un spécialiste... mais il choisissait le type, l'invitait chez lui, et lui fournissait tout ce qu'il fallait pour qu'on n'ait pas l'impression d'être des prototypes...

Mais voilà. Rudy n'est plus là. Il ne peut plus plaider notre cause. Et on va devoir aller se déshabiller devant des inconnus qui seront tout étonnés de nous entendre parler et répondre à leurs questions.

Comment ça, je peins le diable sur la muraille ? On voit que vous n'avez jamais été dans cette situation ! Vous n'avez jamais lu dans le regard de votre interlocuteur l'envie de vous couper en morceaux pour voir comment ça fonctionne...

Bon, au moins on sera les trois ensemble. Et avec un peu de chance, notre petite Yasmine va pouvoir aussi nous accompagner... On sera au moins quatre pour jouer au chibre le soir avant d'aller au lit.

C'est à espérer que notre presque ingénieure pourra à son tour réprimer un peu les ardeurs de ses futurs collègues... que toutes ses vacances passées loin de nous aient au moins sevi à quelque chose !

Commenter cet article