Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bienvenue à la Croix-Bleue !

Sur le petit écran, nous étions des héros sans peur et sans reproches, des aventuriers dotés d'aptitudes extraordinaires... C'était cela l'important pour le public, la raison pour laquelle il nous admirait. Mais hors des projecteurs, nous étions simplement des hommes... avec nos fêlures, notre besoin d'une une vie *normale*, notre envie de fonder une famille. Tout -et plus encore- ce que nous a apporté la *Croix-Bleue*, et qu'on aimerait partager avec vous.

Un an déjà... (Suzanne)

Publié le 9 Octobre 2015 par Suzanne in Rudy et Suzanne

  Tu me manques, Rudy.

Comment expliquer ce qu'a été cette année sans toi ?

L'absence, le silence, la solitude... Et les souvenirs... Les petits bonheurs du quotidien sans toi à mes côtés pour les partager.

Bien des amies me disent que je n'ai pas à me plaindre. Que je suis bénie par la présence autour de moi de Steve et toute la famille, qui ne passent jamais un jour sans prendre de mes nouvelles.

Et il y a Tania, qui veille sur moi mieux qu'une maman, ainsi que Graça et Lucia qui sont devenues des amies plus que des employées.

Mais ça n'empêche que tous les jours je pense à toi. Je te revois assis sur le divan, le nez plongé dans un de tes innombrables livres de psychologie. Ton sourire vient me frapper quand je regarde les roses du jardin que tu avais eu tant de plaisir à planter et à soigner. J'ai mal quand ma canne est tout ce que ma main a désormais pour me soutenir dans mes promenades...

Pour m'aider à avancer, j'essaie de penser que désormais je peux regarder mes jeux à la télévision sans mauvaise conscience. Ces romans-photos que tu avais tant combattus au début de notre mariage ont repris leur place sur ma table de nuit... et je me suis même mise à écouter le culte du dimanche à la radio...

Oui, la vie est dure. Mais je m'accroche, soutenue par ceux que j'aime et qui m'aiment. Et je me languis du jour où je pourrai enfin te rejoindre. En attendant, j'essaie de tenir ma promesse d'aller de l'avant.

Je vais bien, je te le promets

Commenter cet article