Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bienvenue à la Croix-Bleue !

Sur le petit écran, nous étions des héros sans peur et sans reproches, des aventuriers dotés d'aptitudes extraordinaires... C'était cela l'important pour le public, la raison pour laquelle il nous admirait. Mais hors des projecteurs, nous étions simplement des hommes... avec nos fêlures, notre besoin d'une une vie *normale*, notre envie de fonder une famille. Tout -et plus encore- ce que nous a apporté la *Croix-Bleue*, et qu'on aimerait partager avec vous.

Adieu chômage ! (Terry)

Publié le 7 Mai 2015 par Terry in Terry

  Ça y est ! Après presque deux longues années à faire des heures par-ci par-là pour ne pas tourner en rond à la maison, j'ai ENFIN dégotté un vrai boulot à 100%, dans une vraie entreprise, avec un vrai contrat, et un 13e salaire !

Dommage dans un sens, j'aimais bien rouler pour Kamill... Même si quelques fois j'ai un peu risqué ma peau en chargeant des bêtes qui semblaient savoir ce qui les attendait, il faisait beau aller dans les fermes, discuter avec les paysans...

Là, c'est tout autre chose, mais ça me plaît tout autant. Bien sûr, ce n'est pas ingénieur au CERN, mais ce n'est pas ce que je cherchais non plus.

Qu'est-ce que j'aurais pu demander de mieux que cette place de magasinier dans la plus grande quincaillerie de la ville ?

On peut dire que c'est une sorte de retour aux sources. Que ce soit décharger les cales des bateaux ou le pont d'un camion, c'est toujours des caisses à trimballer et à ranger ailleurs. Seulement maintenant c'est bien moins pénible, et aussi moins dangereux. Et le milieu est aussi moins pourri !

Alors voilà, chose promise chose due : c'est officiel depuis le 1er mai, j'ai fini mon temps d'essai, et j'ai reçu en cadeau d'embauche une belle blouse bleue aux couleurs de mon entreprise.

Ma fois tant pis. J'ai fait le permis de car, celui de grutier, et celui de cariste un peu pour rien. Quoi que, ce n'est jamais perdu, (sauf pour celui de cariste, qui m'est bien utile maintenant). Enfin, ça étoffait un peu mon CV quand même, et on ne sait jamais ce que l'avenir nous réserve.

 

Ah, en parlant de retour aux sources... notre ancien patron, à Jeff, Sam, Eve et moi, celui qui dirigeait la Société d'Agriculture quand on a commencé à travailler, et bien il est mort il y a pas longtemps... Ben ça a fait quand même quelque chose. Surtout qu'il avait passé 90 ans... Comme on dit, ça ne nous rajeunit pas !

 

Bon, pour le reste, bien sûr que le contrat a été arrosé comme il fallait ! Merci à Sam, qui m'a ramené dans mon lit...

Commenter cet article