Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bienvenue à la Croix-Bleue !

Sur le petit écran, nous étions des héros sans peur et sans reproches, des aventuriers dotés d'aptitudes extraordinaires... C'était cela l'important pour le public, la raison pour laquelle il nous admirait. Mais hors des projecteurs, nous étions simplement des hommes... avec nos fêlures, notre besoin d'une une vie *normale*, notre envie de fonder une famille. Tout -et plus encore- ce que nous a apporté la *Croix-Bleue*, et qu'on aimerait partager avec vous.

Merci pour Rudy... et moi ! (Suzanne)

Publié le 25 Janvier 2015 par Suzanne in vacances, Rudy et Suzanne

  Dire que j'ai failli ne jamais faire mes valises... Que sans Rémi, sans Tania et le regard suppliant de nos trois petits amours, j'aurais passé ces deux semaines dans ma grande maison silencieuse, à pleurer l'absence de mon Rudy.

Et voilà que je viens de vivre deux des plus belles semaines de mon existence ! J'ai été choyée, entourée, protégée comme jamais je n'aurais pu en rêver lorsque je pensais à ma vieillesse, avant de voir Steve débarquer dans ma vie.

Chaque jour était plus riche en émotion que le précédent, rien qu'en voyant vivre tous les jeunes, en les regardant travailler ensemble, en les écoutant discuter... En les admirant en train de s'occuper et de jouer avec les enfants... Toute cette amitié, cette chaleur qui règne entre eux contamine tout autour d'eux, et guérit tous les maux.

Bien sûr, ce 25 décembre a été le plus beau, avec la petite cérémonie dans le *Jardin du Souvenir*...

Comme à son habitude, mon Rudy avait tout prévu, jusqu'au citronnier qu'il souhaitait voir planté à côté du carré consacré à Davy.

C'est Jim qui s'est chargé de parler au nom de tous, et il l'a fait d'une manière magnifique. J'en suis émue à chaque fois que j'y pense. Merci de tout coeur pour tes mots qui sortaient du coeur.

De là où il est, Rudy a dû être aussi touché que moi de voir combien il était apprécié par tout le monde en tant qu'homme, en tant qu'ami, en tant qu'aïeul... Certes, sa carrière était importante pour lui, il était fier de sa contribution au monde scientifique, et ne rejetait pas les honneurs que lui rendaient ses collègues, mais rien ne le comblait plus que cette famille de la Croix-Bleue à laquelle il s'était greffé presque à son insu...

Alors merci. Merci tout le monde d'avoir exprimé la perte qu'a été le départ de mon tendre époux. Merci d'avoir rempli mes journées d'affection, de rires, d'émotion.

Et merci Tania qui a pris soin de ma santé mieux que je n'aurais pu le faire ! Qui a veillé jalousement sur mes siestes, et me sermonnait doucement lorsque je renaclais à m'hydrater...

Et merci à Anaïs et Karim pour leurs câlins, pour les moments passés sur mes genoux à écouter mes histoires...

Je vous aime mes enfants..

 

Commenter cet article