Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bienvenue à la Croix-Bleue !

Sur le petit écran, nous étions des héros sans peur et sans reproches, des aventuriers dotés d'aptitudes extraordinaires... C'était cela l'important pour le public, la raison pour laquelle il nous admirait. Mais hors des projecteurs, nous étions simplement des hommes... avec nos fêlures, notre besoin d'une une vie *normale*, notre envie de fonder une famille. Tout -et plus encore- ce que nous a apporté la *Croix-Bleue*, et qu'on aimerait partager avec vous.

Bonne et heureuse ! (Roberto)

Publié le 1 Janvier 2015 par Roberto in Roberto - Mme Ling, vacances

 Petit accès de nostalgie en ce premier jour de l'an. Me demandez pas pourquoi, mais depuis ce matin, j'arrête pas de penser à grand-papa et grand-maman. Non pas ceux du côté de Grand-Maman, mais du côté de Grand-Papa.

Pourtant on n'a jamais été vraiment très proches. C'était pas eux qui venaient apprendre à nager dans la piscine, ou qui nous auraient pris un dimanche pour aller promener sur les crêtes du Jura. (Quoi que, on avait passé une fois un beau dimanche à faire de la luge, on avait été bluffés par grand-maman qui avait accepté de faire une descente).

Mais ils étaient là, et ils nous avaient acceptés dans la famille. Ils venaient parfois en visite dans leur Fiat Ritmo, et refusaient de souper avec nous parce qu'ils avaient *du vieux pain à finir*...

Ce doit être parce que hier, Ling et moi on a fêté nos 2 ans de mariage, que ça me tarabuste.

2 ans seulement qu'elle est ma femme, j'ai de la peine à réaliser! On dirait qu'on a toujours été ensemble. Même si ça pête parfois entre nous, et pas mal fort il faut l'avouer, il n'y a nulle part où j'aimerais être d'autre qu'à ses côtés...

Et c'est en pensant à tout ce qu'on vit ensemble que je me souviens des grands-parents. Ce n'était pas un couple à se tenir la main, ni à s'embrasser devant tout le monde. Mais jamais on ne les voyait l'un sans l'autre : on pouvait passer chez eux à n'importe quelle heure, ils étaient dans la même pièce, lui en train de lire sur le canapé, elle dans son fauteuil près de la fenêtre, à tricoter ou broder, ou les deux à la cuisine en train de peler les pommes de terre et de préparer les haricots... Et cette façon de s'appeler *Papy* et *Mamy*...

Enfin bref. Je pense à eux. J'aimerais bien que mon couple leur ressemble après 50 ans de mariage... Il y a encore du chemin, mais pour l'instant je profite de ma Ling qui ne se lasse pas de l'agitation des rues de L.A. (où on passe trois jours rien que nous deux) et ça me suffit.

Sur ce, pendant que les autres sont certainement en train de se remettre de leur soirée mouvementée, Ling et moi on se met ensemble pour vous transmettre à toutes et tous nos voeux à la façon de la famille de Grand-Papa :

 

Bonne Heureuse

ANNEE 2015

Et puisque c'est devenu la tradition, on va accompagner tout ça d'un bon tube propre à mettre dans l'ambiance !

Même si cette fois le titre est mal choisi, puisque justement vous avez fait la fiesta sans nous, elle est tout à fait de circonstance !

Commenter cet article